Test : God of War Ascension

Test : God of War Ascension

Après un final en apothéose dans God of War III, Kratos revient, ou plutôt nous apparait dans ce qui est l'une de ses toutes premières aventures.

Au commencement…

Après un final en apothéose dans God of War III, Kratos revient, ou plutôt nous apparait dans ce qui est l’une de ses toutes premières aventures. Cependant, après un final épique, des questions se posent.
Est-ce là l’épisode de trop, et surtout peut-il surpasser God of War III, le summum des aventures de Kratos ?

2013_god_of_war_ascension-wide

Un guerrier est né…

C’est bien connu de tous, la quête vengeresse de Kratos prit fin il y a trois ans, dans le troisième épisode de la série, le premier sur PlayStation 3.  Oui le premier, car cette année, un nouvel opus des aventures de Kratos est sorti, une fois encore sur Playstation 3, et fait office de prologue aux précédents épisodes de la série.
La ou le bat blesse, c’est qu’après la claque reçue par God of War III, Ascension peine à atteindre l’intensité du troisième épisode, la faute à un mode histoire coupée en différents flash-back, cassant le rythme et empêchant ainsi une immersion totale et immédiate.  « Mode » histoire, car la grosse nouveauté de cet épisode c’est avant tout l’apparition d’un mode multijoueur, mode dont la réputation est de nuire à la partie solo surtout la ou il n’y en avait pas avant. En revanche, Ascension est très beau et les environnements et personnages modélisés n’ont rien à envier à God of War III et se paient le luxe d’être mieux détaillés que dans le troisième épisode. Mention spéciale à Kratos qui se pare en plus d’une nouvelle voix qui divisera les fans mais qui convient parfaitement à ses jeunes années.Quant au bestiaire, on retrouve les ennemis habituels de Kratos (Gorgogne, Cyclope, Minotaure…) et n’est donc pas très varié surtout pour un sixième épisode d’une franchise tel que God of War.
De plus, Kratos peut désormais bénéficier d’armes disséminées un peu partout à travers les différents chapitres et d’objets conférents de nouvelles capacité vraiment utiles.

300

8592316196_8fc5dca9d8

Spartiaaaaate !!!!!

Et ce, à juste titre, car si God of War III se terminait en plus de dix heures, il en faudra moins de dix pour voir arriver la fin de ce nouvel opus et ainsi prolonger l’aventure dans la partie multijoueur du titre. Mode assez classique, composé d’affrontements entre joueurs et de coopération afin de repousser différentes vagues d’ennemis a la manière d’Uncharted 3 ou de Mass Effect 3. Il y a également la possibilité de customiser son personnage a travers le « serment d’allégance » fait a l’un des quatre dieux proposé, ce qui débloquera l’une des quatre magies disponible dans le solo pour le personnage en ligne, mais cela reste en somme assez classique, même s’il contient toutes les mécaniques de gameplay de la série. Il y a la de l’idée, mais aussi du déja-vu. Il contentera donc ceux qui n’ont pas été rassasié par l’histoire et dont l’ajout d’un multijoueur dans une licence exclusivement solo à la base ne rebute pas. De plus des DLC sont prévus pour « enrichir » le multijoueur qui contiendront armes, tenues et niveaux supplémentaires moyennant quelques euros.

Cours Kratos, cours !

god-of-war-ascension-510bb44021632

Oui Kratos, tu va prendre des coups.

En effet, ce qui a séduit bon nombre de joueurs mis à part les formes généreuses d’Aphrodite, c’est le gameplay. Simple à aborder, et d’une efficacité redoutable, il comblera les nouveaux joueurs, un peu moins les initiés, car un changement a été effectué sur la défense,rendant Kratos moins réactif que dans les précédents épisodes, surement pour coller avec la chronologie, puisque dans cet épisode, Kratos n’est qu’un simple mortel. Une gene surtout vers la fin du jeu et l’exigence qu’elle demande. Cela n’empêchera cependant pas de déchainer toute sa brutalité sur ses différents ennemis et d’en tirer le maximum de plaisir a travers les différentes exécutions qui caractérisent la série (qui a dit Poséidon ?)puisque God of War Ascension est avant tout un Beat’em all. Il y a aussi ajout de taille pour les chasseurs de trophées, la possibilité de choisir le chapitre – une première pour un God of War – et d’y retrouver les capacitées possédées à cet instant de la partie.

Et après ?

Donc malgré ses petits défauts, God of War Ascension est un très bon jeu, même si les quelques faiblesses de sa narration le placerait plus entre un épisode de console portable et de salon plûtot qu’un épisode à part entière. Cepandant, Ascension respecte a la lettre les codes implantés par la série au fil des épisodes et se permet d’en rajouter des nouveaux dont un mode multijoueur a étoffer mais digne d’intérêt ne serait-ce que pour la joie de se castagner en groupe façon God of War et procure la même sensation que tous les autres, à savoir la joie de retrouver Kratos pour une nouvelle aventure avant pourquoi pas un quatrième épisode sur Playstation…4.

god of war ascension

The Verdict

15Carrément

On aime :

Toujours aussi beau.
Gameplay quasi-impeccable.
Mode Histoie intense…
On aime moins :

…mais court et mal découpé.
Multi pas assez varié.

Poster un commentaire