Test : Tomb Raider

Test : Tomb Raider

17 ans après la sortie du premier opus, Tomb Raider recommence tout. Il s'agit d'un Reboot de la série, ce qui signifie que la base de l'univers est conservée mais l'histoire redémarre à zéro. En gros on prend les mêmes et on recommence. Etait-ce nécessaire ? Réponse dans notre test.

 

Nouveau Tomb Raider, nouvelle Lara

L’histoire parle d’un groupe de personnes, dont Lara, accompagnant un animateur télé avide de découvertes historique au bord d’un immense bateau. Une violente tempête fera malheureusement échouer leur navire au bord d’une île japonaise. Mais ce n’est pas tout, pour les accueillir une tribu nommée Solarii va vite leur faire comprendre qu’ils ne sont pas les bienvenus.

 

L’immersion est immédiate et ce pour plusieurs raisons. Le scénario commence bien et les musiques sont entraînantes mais surtout quelle claque graphique! Sur PS3, XBOX360 mais surtout sur PC, le jeu atteint des sommets en matières de détails affichés et d’effets de lumières. La réalisation artistique n’est pas en reste puisque très inspirée sur le design des décors et des personnages. Et parmi les personnages, nous découvrons un toute nouvelle Lara. Jeune, visage aux traits affinés, moderne et fini le tour de poitrine gigantesque (même si… ne nous égarons pas!). Mais ce n’est pas tout, même sa voix à été changée et c’est désormais Alice David (Bref) qui se chargera de doubler notre archéologue préféré. Il faut dire que cette nouvelle apparence convainc pas mal et redonne du souffle à la série.

 

La nouvelle voix de Lara

La nouvelle voix de Lara

 

Mais au fil de l’aventure, le scénario se montrera intéressant mais jamais captivant. La faute à des personnages secondaires un peu trop effacés et à une structure scénaristique calqué sur les film d’horreurs actuels. La trame de Tomb Raider est donc un peu attendue mais pas décevante rassurez vous. Mais le coeur du jeu ne réside pas dans l’histoire, mais plus sur son nouveau gameplay.

 

Monde ouvert, vraiment?

La chasse n'est pas très présente dans le jeu

La chasse n’est pas très présente dans le jeu

L’éditeur Crystal Dynamics a présenté l’année dernière le jeu lors de l’E3 2012 comme étant révolutionnaire en matière de gameplay. Mission réussie? Oui et non. A contrario des précédents opus, ce Tomb Raider propose une nouvelle façon de jouer pour la série : Le monde ouvert. Et le mot clef pour cette aventure est  » la survie ». Ne vous y trompez pas, la licence conserve tout de même ces trois grands axes principaux de gameplay qui sont : Action, exploration, énigmes. Pour parler du monde ouvert, disons qu’il s’agit plutôt d’un cache misère ou bien même une tromperie. Vous pourrez naviguer de niveaux en niveaux comme bon vous semble mais sans réel intérêt. Un peu à l’instar des premiers Devil May Cry et Residents Evil. C’est sympa de pouvoir faire des aller retour pour chercher quelques trésors mais ce n’est pas non plus GTA ou Skyrim… La survie quant à elle est totalement sous exploitée. Une mission nous oblige à chasser dès le début puis plus rien. Nous avons même fini le jeu sans plus chasser une seule fois n’y voyant pas l’intérêt.

Autre point négatif du jeu, les gunfight. Très classiques, ils ne sont pas rebutants ni ennuyant mais certains pourrons être déçus tant il n’y a pas d’innovations dans ces séquences.

Tomb-Raider-Review-Screen-15

Les phase de shoot sont assez classiques

Nathan Raider

 

Oui mais voila, il ne s’agit là que des uniques et seuls défauts que le jeu a. Les phases d’explorations sont sublimement légères et habiles et nous permettent d’admirer des points de vues magnifiques ( notamment la montée de la tour radio ). Les énigmes sont très justement équilibrées et ne freinent pas le rythme général du jeu. Et surtout le point fort du jeu demeure son atmosphère prenante et immersive. Vous vous surprendrez à compatir des souffrances de Lara ( il y a de quoi…), à retenir votre souffle lors des phases d’infiltration ou même vous poser plusieurs minutes en haut d’un rocher et admirer la profondeur de champ.

Les paysages sont fabuleux

Les paysages sont fabuleux

Les phases d'actions sont intenses

Les phases d’actions sont intenses

 

Si d’une manière évidente vous avez pu remarquer à quel point Uncharted s’est inspiré de Tomb Raider par le passé, voici que Tomb Raider s’inspire d’ Uncharted ! Les phases  » d’action-catastrophe » sont dignes des aventures de Nathan et les surpassent même parfois, c’est dire! Et quelle belle inspiration, le titre gagne en intensité et le rythme se retrouve donc ainsi totalement juste, comme écrit sur du papier à musique.

Et il faut dire que désormais Lara et bien équipée. Que ce soit au niveau des gadget ( tyrolienne, tire corde ) armes ( fusil d’assaut, lance grenade ) et même au corps à corps! Les combats sont intenses et se renouvellent régulièrement grâce l’expérience acquise. Mais à l’instar de Crysis 3, la grande star des armes c’est l’arc. Utilisé et pensé de manière bien plus habile que Crysis ( pas très dur en même temps… ) vous ne pourrez plus vous en passer. Discret dans les phases d’infiltration et puissant dans situations critiques, l’arc a aussi ses faiblesses, heureusement, sinon l’arme serait totalement cheaté et imbattable.

 

Dernier point et non des moindres, la durée de vie. La où ses concurrents s’alignent dans une tranche de 5 à 8 heures, Tomb Raider se fini lui en plus de 12 heures et en ligne droite! Si vous êtes plutôt curieux et que vous aimez bien fouiller les moindres recoins comptez au moins 18 heures pour arriver au bout.

Vous l’aurez compris, ce nouveau Tomb Raider nous aura totalement convaincus malgré ces petits défauts. Le titre sait se différencier de la concurrence en proposant un subtil mélange d’action, d’exploration et d’infiltration avec une durée de vie bien plus qu’honorable. Et c’est aussi désormais l’un des plus beau jeu actuellement sur console.Il devient forcément un must-have pour tout les amoureux de jeux d’action aventure et même les autres!

Sans doute l'un des meilleurs titres de l'année 2013

Sans doute l’un des meilleurs titres de l’année 2013

The Verdict

18Une bombe

On aime :

C’est très beau
Le rythme est impressionnant
La durée de vie
Les armes et les gadgets
On aime moins :

Le faux monde ouvert
La survie sous exploitée
Les gunfights pas très originaux


Mots-cles: , , ,

Poster un commentaire