Les comics de Hugiin – 01/11

A propos de l'auteur

Rôle:

Jeux préférés:

Imbattable sur:

Webmaster

Mass Effect, Jak & Daxter, Oddworld's

Super Meat Boy !!

Hugiin.EG@gmail.com
a écrit 52 articles sur Eleven-Geek.

Salut à tous et bienvenu dans ce nouveau numéro des Comics de Hugiin, la seule rubrique qui vous plonge dans l’univers des bandes dessinées de super-héros. En ce moment les grosses sorties s’enchaînent et je ne sais plus où donner de la tête, néanmoins j’ai décidé de vous présenter cette semaine Punk Rock Jesus, Ex Machina et peut être un autre cru de ma cave.

 

Punk Rock Jesus

Un nouveau Jésus punk ? Oui oui.

Un nouveau Jésus punk ? Oui oui.

Fiche technique

Punk Rock Jesus
Auteurs : Sean Murphy

Dans notre société de consommation, les chaînes de télévision sont prêtes à tout pour faire de l’audience. Le concept d’une nouvelle émission de télé-réalité consiste à bouleverser l’éthique et la religion et à re-créer un clone de Jésus. Arrivé à l’âge adulte, Chris devient le leader d’un groupe punk.

Sortie le 20 septembre,  232 pages,  19€

Avis

Même si le titre nous annonce un Jésus des temps modernes, il faut bien avouer que celui-ci se fait attendre. La première partie du scénario ce concentrant sur la conception de l’enfant ainsi que la mis en place de la télé-réalité autour de son arrivée. On vit surtout les aventures de Thomas, le garde du corps de la mère du nouveau Jésus qui doit faire face aux nombreux dangers qu’amène un tel évènement. La seconde partie quant à elle se concentre sur la croissance de Chris (le nouveau Jésus) et comment l’enfermement et l’attention constante pèse sur les protagoniste jusqu’à l’explosion de Chris se transformant en un leader de groupe Punk.
Je ne vais pas vous mentir, cet ouvrage est une beauté sans nom. Sean Murphy nous offre ici une critique sombre et acerbe des dérives de la société de consommation qui est la nôtre. Le scénario est très sombre, les dialogues très bon et on se met bien plus facilement dans la peau de Thomas (le réel protagoniste, Chris n’arrivant que très tard dans l’histoire) et on vit ses émotions avec une très grande intensité. Les dessins bien qu’en noir et blanc et très « griffonnés » collent parfaitement à l’ambiance et au style de l’histoire. J’ai beau chercher, je ne trouve pas un point noir au tableau. Je l’ai dévoré et je suis fier de le compter parmi le top 3 de mes comics favoris. Si le style graphique ne vous rebute pas, foncez, vous ne serez pas déçus.

Verdict : 5/5

 

Cliquez sur ce lien pour acheter Punk Rock Jesus chez notre partenaire Amazon à partir de 18,05€.

 

Ex Machina

 

Une couverture vraiment très jolie. Comme tous les dessins de Harris.

Une couverture vraiment très jolie. Comme tous les dessins de Harris.

Fiche technique

Ex Machina
Auteurs : Brian K. Vaughan, Tony Harris

Après un accident, Mitchell Hundred, ingénieur des travaux publics, se trouve doté d’étonnants pouvoirs. Devenant le premier super-héros d’Amérique, il décide de se présenter à l’élection du maire de New York, histoire de mettre un peu de piment dans sa vie. Il remporte haut la main le scrutin. Dès lors, commence pour lui la véritable aventure…

Sortie le 11 octobre, 288 pages, 22.50€

Avis

Alors autant vous prévenir tout de suite, cet ouvrage est un chef d’oeuvre mais qui n’est pas à mettre entre les mains de tous. En effet, oubliez tout de suite l’idée d’un super héros combattant vaillamment un super villain. Non, Ex Machina nous met dans la peau d’un super héro, dialoguant avec les machines, un peu raté qui a vu sa reconversion dans la politique comme une porte de sortie après ses exploits plus destructeurs qu’autre chose. Mais ici Vaughan nous plonge directement dans la vie d’un maire de New York, qui entre deux soirées mondaines doit jongler avec les problèmes de la société qu’il gère. Mais comme toute vie politique, le quotidien se voit jonché de complots et autre dangers. Autant dire que le « capacités » spéciales de Mitchell ne seront pas de trop.
Côté scénario, c’est très bien ficelé et on en veut toujours plus. Côté dessin, le style Harris est très appréciable mais encore une fois les goûts sont rarement objectifs. Bref, si un scénario sérieux et bien monté vous intéresse plus qu’un sauvetage du monde à la Superman, foncez chercher Ex Machina !! Moi j’attends le tome 2 avec impatience.

Verdict : 5/5

 

Cliquez sur ce lien pour acheter Ex Machina tome 1 chez notre partenaire Amazon à partir de 21,38€.

 

La Stratégie Ender

 

Le graphique de la couverture annonce la suite

Le graphique de la couverture annonce la suite

Fiche technique

La stratégie Ender
Auteurs : Christopher Yost, Pasqual Ferry

La Terre est menacée par des extraterrestres prêts à passer à l’attaque à tout moment et le seul espoir semble reposer sur Ender, un garçon extrêmement intelligent formé à la dure à l’école militaire.

Sortie le 21 août, 14€

Avis

Bon, on va pas tergiverser. Je suis un immense fan du roman d’Orson Scott Card dont est tiré cette adaptation, un immense. Et malheureusement je ne m’y suis pas retrouvé. Enfin, pas entièrement.
On suit les aventures d’Andrew Ender Wiggins, petit dernier de sa fratrie de trois enfant dans un monde où les couples ne sont autorisés qu’à deux enfants. Autant dire que celui-ci est détesté de presque tous. Mais si Ender est toléré, c’est parce que le gouvernement à décelé en lui un potentiel afin de détruire une race extra-terrestre qui menace l’humanité. Celui-ci ira donc à l’école militaire ou il va recevoir un entraînement spécial afin de tester ses capacités et prouver s’il est bien le sauveur du genre humain.
Bon, tout d’abord, le scénario. Celui est quasi identique au roman à ceci près qu’il fait de gros « cut » afin d’alléger cette version comics. Le bémol, c’est qu’on a parfois du mal à comprendre où en est Ender dans sa progression au sein de l’école militaire. Le second problème, c’est que le roman joue beaucoup sur l’enfermement d’Ender et de l’enfer que lui font subir les têtes pensantes de l’école. Ce qu’on a tendance à oublier lors de la lecture, c’est que les garçons de l’école ont entre 6 et 12 ans… Mais Card réussi toujours avec brio à nous le rappeler. Ici, c’est beaucoup plus dur de se rendre compte de tout cela et finalement, on a beaucoup moins d’empathie pour le personnage alors que le roman m’a déjà filé deux ou trois fois les larmes tellement ce qu’endure Ender est difficile.
Ensuite les dessins. Personnellement je ne suis pas du tout fan du style qui m’a arraché les yeux une ou deux fois lors de la lecture, je trouve que ces planches n’ont rien d’exceptionnelles. Mais chacun est juge.
Bref, je le conseille parce que je suis fan et que l’histoire est vraiment prenante mais avec toute l’honnêteté du monde, si vous devez vous attaquer à la stratégie Ender, lisez le roman. Pour les réfractaires aux longues lignes sans images, le comics devrait quand même vous permettre de passer un agréable moment.

Verdict : 3,5/5

 

Cliquez sur ce lien pour acheter La stratégie Ender : Ecole de guerre chez notre partenaire Amazon à partir de 13,30€.


Et voilà c’est tout pour les Comics de Hugiin cette semaine. Mais ne vous en faites pas, vous avez de quoi attendre le mois prochain.

Hugiin


Poster un commentaire