Paris Games Week 2013, compte-rendu par Bigwig

A propos de l'auteur

Rôle:

Jeux préférés:

Imbattable sur:

Rédacteur

GTA, Dark Soul, Ultima VII, Final Fantasy Tactics, XCOM

la mauvaise foi

bigwigge@gmail.com
a écrit 30 articles sur Eleven-Geek.

Bonjour les amis ! Dimanche je suis allé au salon Paris Games Week édition 2013, et du coup je vous livre mes impressions à vif.

Là où y a de la Next-Gen, y’a pas de plaisir.

Net progrès sur la 3D...

Net progrès sur la 3D…

Les méga stars de cette édition étaient bien sûr la PS4 et la Xbox One qui vont sortir dans quelques jours.

Mais une fois bravé les deux heures d’attente pour saisir les manettes, hé ben bof, super bof et re-bof. Un FPS avec des décors marrons, un jeu de foot avec la pelouse bien verte, des courses de voitures bien chromées et une gigantesque impression de déjà-vu…

Pourquoi ?

Sans doute parce que l’écart de performance entre les deux générations de console a beau être imposant sur le papier, pour l’œil d’un être humain normal il est à peine perceptible (à part pour mon collègue Jean-Pierre qui compte les polygones mais fait peur à tout le monde et mange seul à la cantine).

Pour l’instant la puissance de ces consoles se ressent dans leur ergonomie, leur capacité à faire tourner de gourmands environnements en tache de fond et tout ça sans aucuns écrans de chargements, ce qui est bien mais pas top.

Ça n’a pas empêché Sony de jouer la carte du grand spectacle avec un stand rehaussé de danseuses et un animateur payé pour scander « P.S.4 ! P.S.4 ! P.S.4 ! » à qui voulait bien l’entendre, face à un Microsoft ayant adopté la stratégie des stands « grosses-boites-vertes-qu’on-sait-pas-ce-qui-se-passe-dedans ».

Et les jeux ?

Dans cette embrouillamini de jeux de courses, de foot et de tir qui, je doit l’avouer, ont fini par s’emmêler dans mon esprit et passé les stands Pokemon et Disney occupant la moitié du salon, pas grand chose à se mettre sous la dent…

Enfin des vrais photos d'écrans ;)

Enfin des vrais photos d’écrans ;)

Elder Scrolls Online brille par son niveau technique et artistique peu commun pour un MMORPG et semble bien parti pour mettre une rouste au vieillissant World Of Warcraft.

 

 

 

 

 

 

Visez-moi la taille de cette épée !

Visez-moi la taille de cette épée !

Dark Soul 2 quand à lui en fait baver au joueur, encore plus que son grand frère, avec un système de combat intransigeant mais extrêmement précis. Dans le cadre du salon, impossible de se faire une idée nette de l’atmosphère du jeu, mais de ce coté là on va faire confiance à From Software, passé maître de la Dark Fantasy, tendance maniaco-dépressive.

 

 

 

 

 

Où est Charlie ?

Où est Charlie ?

Titanfall faisait partie des quelques titres avec ce « je ne sais quoi » qui peut faire vendre des Xbox One, graphiquement rien de révolutionnaire, mais beaucoup de punch et du grand spectacle qui ne semble pas trop scripté (comme c’est souvent le cas dans ces salons).

 

 

 

 

 

J’ai aussi eu l’occasion de voir Dead Rising 3 en détail, la preview est ici

Un gars prévoyant.

Un gars prévoyant.

Le Salon du Fromage.

 

En ce dimanche de retour de vacance, le salon confirme le statut grand public du jeu vidéo, avec des familles, des couples et mêmes quelques barbes blanches en maraude au milieu des peaux à problème.

Une foule bigarrée donc où le jeune mâle célibataire cède peu à peu sa place à Monsieur et Madame tout le monde et leurs enfants… Sauf que le jeune mâle en question n’a pas l’air de vouloir disparaître sans un bruit, ou plutôt sans une odeur. Attention les narines donc avec ce festival d’arômes inédits mêlant la soupe à l’oignon et le pneu fondu pour un bouquet subtil évoquant un incendie dans une usine de chips.

A l’avenir un partenariat avec Tahiti Douche (ou même Décap Four, allons-y carrément) pourrait s’avérer utile, voir nécessaire.

 

Pour finir…

Un salon qui nous laisse perplexe alors qu’il aurait du nous laisser pantois, des jeux stéréotypés et une next gen qui doit encore faire ces preuves…  Il faudra attendre la fin de l’hiver pour voir si les consoles de salons peuvent encore nous faire rêver, ou si les joueurs avides de performances et de grosses sensations doivent définitivement se tourner vers les jeux PC. D’ici là,  n’oubliez pas de prendre une douche une fois par jour ! ;)

BW out.


Poster un commentaire