SANDMAN – Le comic culte renait de ses cendres

A propos de l'auteur

Rôle:

Jeux préférés:

Imbattable sur:

Rédacteur

GTA, Dark Soul, Ultima VII, Final Fantasy Tactics, XCOM

la mauvaise foi

bigwigge@gmail.com
a écrit 30 articles sur Eleven-Geek.
Sandman

Sandman

Pour ceux qui ne connaissent pas cette somptueuse série, démarrée en octobre 1988, raconte les chroniques de Sandman (le Marchand de Sable – absolument aucun lien avec l’Homme-Sable, ennemi juré de Spiderman chez Marvel) aussi connu sous le nom de Dream et de sa fratrie d’Eternels composé de Delirium, Desire, Despair, Destiny et Death soit respectivement  les incarnations du rêve, de la folie, du désespoir, du destin et de la mort. Ces êtres immortels ont également un septième frère, porté disparu et SPOILERSPOILERSPOILER.

Publié chez Vertigo cette saga se déroule plus ou moins dans la continuité DC Comics, (avec notamment la participation de la Justice League et de quelques rescapés de l’asile d’Arkham) mais avec une sérieuse propension à basculer dans l’horreur et la high fantasy introspective.

Cette bande-dessinée, très éloigné du manichéisme commun chez les super-héros, est peuplée de personnages à la morale ambiguë et de monstres inhumains, et fait se côtoyer Satan, Batman et Shakespeare.

Une BD culte donc, qui conformément au désir de l’auteur s’est arrêté en 1996 avec une véritable conclusion, fait suffisamment rare dans l’univers du comic américain pour être souligné.

Malgré son statut de comic « intello », cette série captivante est longtemps restée introuvable en France au grand désespoir des amateurs francophones.

Heureusement les éditions Le Téméraire, puis Delcourt on fini par remédier à cela au début des années 2000.

Et pour terminer cette news sur un peu d’actualité, sachez que contre toute attente Sandman se relève de ses cendres le 30 octobre prochain avec la parution aux Etats-Unis du tome 1 de Sandman : Overture, une « prequel » qui selon Neil Gaiman apportera des réponses à des questions que tout le monde se posaient.

The Guardian vient de publier une très intéressante interview de Neil Gaiman (auteur) et Dave McKean  (illustrateur) revenant sur la genèse, il y a 25 ans de cet illustre comic (in english)


Poster un commentaire